Oh ! Tiger Mountain

Réalisation Paul Rognoni

Après une escapade électro pop, Mathieu Poulain revient sous son patronyme félin, Oh ! Tiger Mountain avec une rythmique basse/batterie remuante et une palette sonore enrichie où se côtoient guitares fuzz, envolées lyriques, filtres improbables et autres élucubrations électroniques.

Cette production foisonnante reste au service de chansons concises, avec toujours comme fil rouge sa voix rare, affirmée et rocailleuse. Loin de toute orthodoxie, le Marseillais se nourrit d'un demi-siècle de musique.

Mais au-delà de l'euphorie et du foisonnement de surface se cachent une mélancolie, drôle parfois, très contemporaine : né dans les années 80, le chanteur essaie de comprendre un monde qui aura traversé toutes les évolutions.
Un disque qui ne reconnaît d'époque que la sienne.